14
Oct

Projet blob (Nelly, Gwenaëlle, Delphine, Karine)

lien

Dernière modification : le 14/10/21 à 14h01 par Nelly Le Floch

Cette année, les élèves des classes de Nelly, Gwenaëlle, Delphine et Karine participent au projet #ElèveTonBlob, expérience éducative de la mission Alpha (de Thomas Pesquet, astronaute de l’ESA) proposée par le CNES en partenariat avec le CNRS et avec le soutien de l’académie de Toulouse. Le blob est un être vivant unicellulaire, surprenant, présent sur Terre bien avant les dinosaures. Il n’a pas de bouche mais il mange. Il n’a pas de cerveau, mais il est capable d’« apprendre ». Il peut aussi se déplacer. On peut le diviser en plusieurs morceaux pour former des clones.

Nous avons reçu le blob par la poste sous la forme d’un sclérote, c’est-à-dire un blob desséché et donc endormi. La semaine dernière, les classes ont fait des essais à partir d’un « bout » de sclérote, placé sur de la gélose et nourri avec des flocons d’avoine, nourriture préférée du blob. Nos blobs se sont tous réveillés pour la plus grande joie des enfants.

 

 

 

Cette semaine, commence l’expérience officielle du projet. Il s’agit de reproduire deux expériences menées par Thomas Pesquet dans l’espace. La première, exploitation, tente de comprendre le comportement du blob sans nourriture. La deuxième, exploration, étudie le comportement du blob en présence de nourriture. Les enfants ont dû reproduire les expériences dans des conditions les plus proches possible de celles de Thomas Pesquet.

 

 

 

 

Nous prenons des photos régulièrement pour suivre l’évolution du blob.

 

A la fin de la semaine, les écoles seront amenées à envoyer leurs photos à la scientifique Audrey Dussutour, spécialiste du blob. Il s’agit donc de sciences participatives puisque 4 500 classes ont intégré le projet.

Par la suite, nous continuerons à élever nos blobs en classe pour faire différences expériences, choisies et mises au point par les enfants. Le but est de familiariser les enfants avec la démarche expérimentale : se poser des questions, faire des hypothèses, tester les hypothèses grâce à une expérience, conclure. Nous reviendrons par la suite vous faire part de nos expériences et des résultats. 

Les enfants sont très motivés par le projet : choix d’un nom pour le blob, visionnage de reportage chez eux sur le blob, apport d’articles de journaux… Peut-être de futurs scientifiques…

@ Ecole du Sacré Coeur Lannilis